Par - admin

Quelle formation suivre lorsqu’on est littéraire ?

Lorsqu’on est littéraire, on imagine parfois que la seule voie se trouve être les études en rapport ave les lettres. Eh bien non, une multitude de formation s’offre à ceux qui ont choisi de passer leur bac littéraire. L’art, le droit, les sciences sociales, il existe une multitude de choix. Mis à part la formation estudiantine, une formation plus professionnelle est offerte aux jeunes bacheliers.

L’art, destination privilégiée des littéraires

L’art peut être la continuation logique du parcours littéraire, surtout si l’élève a déjà reçu une précédente initiation. Le monde de l’art est très varié, entre musique, théâtre, danse, le choix n’est pas toujours facile. Les écoles de beaux-arts, les écoles nationales et les conservatoires, sont ouvert aux titulaires d’un bac littéraire qui veulent allier à la fois vocation et passion.

Le droit pour ceux qui aiment la justice

Pour devenir magistrat, avocat ou auxiliaires de justice, un littéraire comme un scientifique peut suivre des cours de droit à l’université avec un cursus de 3 à 5 ans pour l’obtention d’un diplôme de licence ou de master. Bien évidemment, les cœurs vaillants et les plus doués pourront pousser leurs études jusqu’au doctorat et même plus. En tout cas, le droit est une filière dite littéraire mais qui demande des compétences d’analyse et de mémoire aigues. Il en va de soi que cette formation nécessite un réel engagement de la part de l’étudiant.

Les formations à court terme

Tous n’ont pas la possibilité d’effectuer de longues études, c’est pour cela que les formations professionnelles de deux ans ont été créées. Le but étant d’aider les jeunes à s’insérer rapidement dans le marché du travail avec un BTS. Cela permet au titulaire de bac littéraire de devenir notamment assistant. Mais il est également possible de poursuivre d’autres formations pendant sa carrière pour gravir petit à petit les échelons.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.
*
*