Par - admin

La gestion de crise en entreprise

Aucune entreprise n’est à l’abri des crises. En effet, les risques sont multiples et peuvent toucher n’importe quel élément de l’entreprise. A côté de cela, l’on sait que chaque crise est synonyme de perte pour l’entreprise, d’où la nécessité de bien la gérer afin de limiter les dégâts, mais surtout pour rester opérationnelle. Voici donc les clés de la gestion de crise de l’entreprise.

L’anticipation et la préparation

L’anticipation est l’une des solutions efficaces dans la gestion de crise en entreprise car elle permet de mieux la gérer. Il faut savoir qu’une crise peut avoir différentes origines. En effet, elle peut être sanitaire, naturelle, terroriste, naturelle ou cybernétique. Pour anticiper, l’entreprise doit mettre en place un dispositif comportant les missions et les fonctions de tout un chacun pendant la conduite de crise. Ceci comporte les messages de communication, les alertes de mobilisation, la notification du personnel, le suivi de la continuité des opérations et bien plus encore.

Tester l’organisation établie

Dans un cas concret de crise, il peut survenir différents imprévus. D’où la nécessite de tester l’organisation établie en vue d’une amélioration si ceci est nécessaire. Nombreux éléments peuvent constituer ces imprévus tels que le stress qui pourrait déstabiliser la mise en œuvre de la conduite de crise prévue au préalable. Le facteur humain également peut poser un grand problème en prenant les mauvaises décisions par exemple. Ainsi, pour bien tester l’organisation établie, il est nécessaire de confronter tous les éléments de l’entreprise à une simulation réaliste afin d’évaluer l’adaptabilité des procédures pré-établies en cas réel. Pour avoir un résultat plus pertinent, il est préférable de faire appel aux services d’un prestataire externe.

La réactivité

L’entreprise ne peut pas savoir au préalable la nature de la crise à venir, ainsi, pour être réactive quand ceci se produira, il est recommandé d’avoir un réseau d’experts prêts à intervenir le moment opportun. Ce réseau pourrait être formé par des médecins, des représentants de la loi, une agence de relations publiques, des environnementalistes, ….

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.
*
*